« Désolée, j’ai un copain ! » : Comment y faire face

rencontrer des filles dans la rue

Alexandre, 33 ans, célibataire depuis un moment. Il a décidé de se prendre en main pour faire des rencontres dans la rue. Il est déjà sur Adopteunmec et Tinder. Ça fonctionne correctement pour lui, mais là, aujourd’hui, il a besoin d’un nouveau challenge. Il veut aller rencontrer des filles dans la rue. Alors quelques vidéos sur Youtube vont l’aider, ça ne semble pas sorcier. Il prend son courage à deux mains, se lance, une fois, deux fois, trois fois et ainsi de suite. Et il est souvent confronté à la fameuse phrase :

« Désolée j’ai un copain ! »

Et comme Alexandre, vous trouvez ça rageant, parce que vous ne savez jamais si c’est vrai. Voyons dans cet article, comment réagir au mieux et vous en sortir sans frustration.

Rencontrer des filles dans la rue : Dans l’esprit de la fille

Une fille qui marche dans la rue s’attend-elle à être abordée ?

Non.

Elle est dans ses pensées, réfléchit probablement à ce qu’elle va faire ce soir après son travail, ce qu’elle va porter ce week-end pour sortir avec ses amies. Bref, elle ne se dit pas :

« Tiens, ça me ferait plaisir qu’un mec vienne m’aborder ! »

Voilà pourquoi, la majeure partie du temps les filles seront surprise par votre démarche lorsque vous venez les aborder.

Elles sont habituées à être sollicitées, souvent très proche du harcèlement, ou par des :

« T’es charmante mademoiselle, oooooh ! Vas-y tu me donnes ton numéro ? »

Pas de quoi faire mouiller une culotte, mais plutôt de quoi leur donner envie de se cloisonner dans une bulle pour ne plus se faire emmerder.

Je les comprends, j’ai vécu l’expérience à travers ma copine (Coucou Sophie). Pour l’expérience, lorsque nous marchons dans la rue, à certains moments je me place à quelques mètres d’elle. Et j’observe la réaction des mecs lorsqu’elle est seule.

En l’espace de 5 minutes :

  • Elle est scrutée dans les moindre recoins de son corps.
  • Dévisagée.
  • Sollicitée pour des rencards.
  • Elle reçoit des propos malsain.

Bref, c’est assez anxiogène pour elle, et une large partie des filles vivent ça . Et nous pouvons mieux comprendre pourquoi les filles se ferment dans une bulle. Et pour rencontrer des filles dans la rue, il n’y a pas d’autre moyens que d’apprendre à le faire. Ces relous sont aussi une aubaine pour vous, apprentis séducteurs et gentleman, de faire la différence lorsque vous aborder une fille :

« Vous pouvez facilement lui donner envie ! »

Winner ou Loser en séduction ?

Découvrez votre profil de séducteur

Découvrez grâce à notre test qui vous êtes vraiment

Y-aller

L’objection comme bouclier anti-relou

La première chose que vous devez savoir est que vous tomberez souvent sur des filles en couple. Cependant, ce n’est pas parce qu’elles sont en couple qu’elles ne sont pas ouverte à la rencontre.

Il y a plusieurs choses à savoir sur le :

« Désolée, j’ai un copain ! »

La première question que vous devez vous poser est :

« À quel moment me dit-elle qu’elle a un copain ? »

Le moment où elle va vous sortir cette objection va déterminer l’état d’esprit de la fille.

Lorsque vous voulez rencontrer des filles dans la rue, et que vous commencez à aborder, si les filles vous le disent dès le début de chacun de vos abordages, alors dites-vous que c’est pour se débarrasser de vous, et que ce n’est pas forcément vrai. Elle utilise cette phrase comme un bouclier, afin de se prémunir de votre démarche. Il est temps pour vous de vous remettre en question. Ce que vous dégagez lorsque vous les abordez ne les mets pas en confiance, elles se protègent donc.

Le conseil que j’ai à vous donner est de travailler au maximum l’image que vous envoyez lors des premiers instants de vos rencontres. Vous devez mettre la fille en confiance dès le début et son ressenti doit être positif.

Mettez-vous à sa place, quand vous marchez dans une rue passante, et qu’une personne vous aborde pour répondre à un sondage, faire un don à la croix rouge ou qu’importe, je suis sûr que votre réaction pour vous éviter d’avoir à le faire est :

« Je n’ai pas le temps »

Moi le premier je dis ça. On répond cela parce qu’on n’a pas envie d’être abordé, l’image que nous renvoie ces gens n’est pas positive dans notre esprit, donc on se ferme.

Restez positif

La pire erreur que vous pourriez faire serait de montrer que vous êtes affecté par ce qu’elle vient de vous dire, par exemple :

« Ouais ouais, c’est ça ! Vous avez toutes des copains ! »

Une telle réaction va mettre terriblement mal à l’aise la fille. Et j’imagine que ce n’est pas ça que vous voulez. Lorsque ça vous arriver (parce que oui, forcément ça va vous arriver), restez toujours positif pour lui laisser un sentiment appréciable dans son esprit.

Vous pouvez par exemple lui répondre :

« Je ne jouerai pas au loto aujourd’hui, passe une belle journée ! »

Le seul mot d’ordre est :

« Surtout gardez le sourire »

Rencontrer des filles dans la rue: Elle se fait désirer

C’est connu, les femmes adorent se faire désirer. Elles aiment être séduite. Elles aiment jouer avec les hommes. Alors imaginez, vous l’abordez, tout se passe bien. Et après quelques minutes d’échanges, ou au moment de prendre son numéro de téléphone, elle vous dégaine le fameux :

« Désolée, j’ai un copain ! »

Pas de panique les mecs. Dites-vous que c’est positif.

Toujours le verre à moitié plein

Alors pourquoi c’est positif ?

Simplement parce qu’elle a pris le temps d’échanger avec vous (même si elle a aussi pris le temps de se faire désirer). Elle vous dit implicitement que votre démarche est bonne, et elle a apprécié la rencontre, elle aimerait probablement vous revoir, mais par rapport à son copain, ce n’est clairement pas correct.

Surtout ne l’envoyez pas chier. Ne pensez pas que c’est une excuse pour vous mettre sur la touche. Ne baissez pas les bras et continuez de vouloir rencontrer des filles dans la rue. Vous devez vous servir de ça pour la taquiner. Ce que je conseille à mes élèves de répondre :

« Mais il y a un malentendu, je ne comptais pas te demander en mariage de suite, ça va beaucoup trop vite entre nous. »

Ou encore

« Tu dois être une fille formidable. »

Ou encore

« Moi aussi j’ai un copain, il s’appelle Benoît. On se voit tous les mardis soir pour boire des bières et jouer au billard mais on ne se fait jamais de bisou. »

L’idée n’est pas d’essayer de la convaincre de vous donner son numéro de téléphone, l’idée est simplement de lui donner le sourire et de sociabiliser. Vous pouvez aussi lui dire :

« J’aime les filles fidèles, je ne vais donc pas prendre ton numéro de téléphone. »

Gardez en tête de lui faire passer un bon moment et qu’un sentiment positif envahisse son esprit. Peut-être qu’elle vous proposera d’elle-même d’échanger vos numéros.

Le mot de la fin

Dites-moi en commentaire ce que vous avez l’habitude de répondre aux filles qui vous sorte cette objection.

Rencontrer des filles dans la rue, c’est chouette mais ça demande un travail sur soi. Par ailleurs, ce que je viens de dire dans cet article vaut également pour les rencontres que vous ferez dans les bars.

Et sachez que je prends plaisir à écrire ces articles, il en sera ainsi tant que vous continuerez de les commenter et de les partager.

A bientôt.

Voir la fiche de Clément Prenez rendez-vous avec Clément