Les codes pour draguer sur Internet

Salut, c’est Fabrice Julien du blog Diary of a French PUA. Merci à Clément de m’inviter sur son site pour me permettre d’analyser une de ses discussions en ligne et vous transmettre les codes pour draguer sur Internet. J’espère que cela vous aidera : en effet, un œil neuf vous apportera peut-être des éléments nouveaux pour progresser en drague.

Draguer sur Internet : Attirer l’attention

La première chose que je remarque c’est le pseudo de Clément, qui est « PETIT CON ». C’est un peu provocateur, c’est original et ça attire l’œil. Cela me semble donc être un bon choix. Pour ma part, j’avais mis « PRODUIT BIO » à mes débuts (pour que les filles comprennent qu’elles pouvaient me manger sans risque pour leur santé). Ensuite, j’avais opté pour « CLICK ICI » : encore plus putaclic !!!

Un petit peu de lecture, lire de bas en haut.

choper sur internet

Aussi important que le pseudo, y’a la première photo. Elle doit attirer l’œil et donner envie de cliquer. Ici, Clément a utilisé un filtre noir et blanc pour se différencier de la masse des autres mecs qui ont probablement des photos en couleur sur le site. C’est une bonne idée et, d’ailleurs, je fais pareil ! Ça marche !!!

Pour moi, l’important dans un bon profil c’est de faire cliquer et donc de ramener du trafic sur votre page. Ensuite, il va falloir convertir le trafic (les filles qui viennent sur votre page) en nanas avec qui vous allez coucher (et plus si affinités).

Le premier message

Le choix du premier message pour draguer est toujours difficile. On appelle ça une phrase d’accroche et c’est déterminant pour pouvoir encore plus se différencier des autres mecs sur les sites de rencontre. J’ai d’ailleurs fait un article à ce sujet sur mon blog où je donne des nombreux exemples de premiers messages qui fonctionnent vraiment bien.

La question « quel premier message dois-je envoyer » vient juste après la question « quel type de filles dois-je contacter et quel type de filles dois-je éviter sur les sites de rencontre ? » Je réponds à cette question ici.

Mais, le mieux, c’est quand c’est la fille qui écrit le premier message. Parce qu’elle révèle ainsi tout son intérêt et s’investit plus que vous. Disons que c’est un bon point de départ qui vous évite d’être confondu avec tous les mecs un peu « morts de faim » qu’il y a sur les sites de rencontre.

Comment provoquer des messages spontanés de la part de filles ? Il faut semer des hameçons, Clément l’explique souvent sur son site. Un hameçon ça peut être un détail sur une photo, ou une phrase dans votre texte. Bref, la fille doit pouvoir rebondir facilement sur quelque chose dans votre profil pour vous envoyer un premier message spontané.

Il s’avère d’après mes études qu’une interaction qui a commencé par un premier message spontané de la part d’une fille a plus de chances de finir à l’horizontale qu’une interaction qui a commencé par un premier message envoyé par l’homme. Principe de cohérence, sans doute…

Draguer sur Internet : La suite de l’interaction

Dans la suite de l’interaction, Clément fait bien ressortir l’intérêt que la fille a pour lui. La meuf essaie même parfois de la prizer mais il inverse les rôles. C’est ce qu’il faut faire : il faut que la fille aie l’impression qu’elle a au moins autant envie de vous que vous d’elle. Bref, Clément se comporte en mâle alpha et ça marche !

La fille essaie de le tester, elle essaie de se mettre en position « princesse que tu dois séduire ». Mais il ne cède pas et sa frame (cadre de réalité en communication) finit par l’emporter !

Je conseille souvent, comme Clément, d’utiliser des surnoms pour draguer sur internet. Le surnom crée une sorte de complicité. Appeler la fille « chaton », par exemple, ça fait comme s’ils étaient déjà en couple. Là encore, cela donne une bonne frame pour la suite de la séduction.

Et quand elle l’appelle «chéri», c’est quasiment gagné ! Personnellement, j’aime bien utiliser le surnom « ma puce » ou « ma belle ». Mais chacun son truc c’est le principe qu’il faut comprendre.

La taquinerie : arme de séduction massive

Clément taquine la fille et c’est ce qu’il faut faire. La taquinerie est une arme qui doit faire partie de l’arsenal de tout bon mâle alpha qui se respecte lorsqu’il s’agit de draguer sur Internet. D’ailleurs cela vous servira aussi dans la vie réelle.

Taquiner les meufs sur leur orthographe, sur les sites de rencontre, c’est à la portée de tout le monde. Même pas besoin d’écrire soi-même bien pour se le permettre ! 😉

En plus, la « plaisanterie » permet de faire passer des choses qui ne seraient permises sans « humour ». Sous couvert de rigoler, on peut émettre des idées ou dire des choses que l’on ne pourrait pas dire autrement (politiquement correct oblige).

Le plus important ici c’est de ne pas passer pour un mec bizarre !

Encore un peu de lecture à lire de bas en haut.

conseil drague internet

Elle ne veut pas passer pour une fille facile

Ici, la fille met les choses au point :

« Tu te trompes de cible si tu crois qu’on se verra pour ça. Désolée »

Elle ne veut pas passer pour une fille facile. Les filles ont souvent peur pour leur réputation, ce qui fait qu’elles se sentent obligées de dire des trucs comme ça. Mais si vous n’étiez pas entreprenant, elles le regretteraient.

En fait, elles attendent de vous que vous soyez entreprenant. C’est votre rôle d’homme alpha. Leur rôle à elle, c’est de faire prier un petit peu. Ça ne veut absolument pas dire que les filles ne couchent pas le premier soir et qu’elles n’aiment pas le foutre. Ça veut juste dire que vous devez mettre un minimum de confort ou faire preuve d’un minimum de valeur avant qu’elles ne vous montrent leur vrai visage.

Ce qui est bizarre c’est qu’au début de l’interaction, elle parle d’avaler. Du coup, elle parle direct de cul mais, ensuite, elle joue la fille farouche. Draguer sur Internet vous reservera quelques petites surprises. Ça montre bien que les nanas sont souvent heu pardon sont parfois, incohérentes. Il ne faut pas vous laisser aspirer dans leur cadre de réalité qui ferait de vous un mec soumis et asexué.

Et si les meufs sont un petit peu trop chiantes avec des principes à la con qui les empêche de vivre des aventures de ouf, n’hésitez pas à les nexter, car draguer sur Internet vous permet d’avoir le choix/.

Winner ou Loser en séduction ?

Découvrez votre profil de séducteur

Découvrez grâce à notre test qui vous êtes vraiment

Y-aller

Transition avec une rencontre réelle

Clément tente un :

« tu es en train de me faire proposition pour poursuivre ailleurs qu’ici ? »

C’est bien de dire ça car, comme je vous l’ai dit, il ne faudrait pas devenir son meilleur ami d’Internet. Draguer sur Internet c’est pas fait pour se trouver des amies.

Le fait de tenter d’aller droit au but, même si la fille met une barrière, est important. Les filles n’aiment pas forcément les gars asexués qui ne prennent aucune initiative. Il vaut toujours mieux tenter, et trop tôt c’est toujours mieux que trop tard.

Passer pour un mec mort de faim fait fuir les meufs. Parfois elles essayeront même de vous pousser à la faute pour que vous vous comportiez en mort de faim. Vous devez éviter absolument de rentrer dans ce petit jeu, comme Clément le fait après que la fille ait « mal interprété » ses propos !

Encore un peu de lecture à lire de bas en haut.

draguer sur Adopteunmec

Elle se lâche enfin

Grâce à une question qui figure d’ailleurs dans ma liste des 20 questions à poser à une fille (sur Internet ou en face-à-face) pour la rendre folle de désir, Clément parvient à mettre le feu à cette conversation.

Conversation qui était déjà sexualisée dès le premier message mais cela ne fait jamais de mal d’en remettre un couche, il ne faudrait pas qu’elle vous confonde avec son meilleur ami d’Internet.

« C’est quoi le truc le plus fou que tu aies fait, à part avaler et traverser quand le petit bonhomme est rouge ? »

J’aime bien l’esprit sous-jacent à cette phrase : il y a de la taquinerie et une référence à ce qu’elle a dit.

Il l’infantilise et il a raison car la nana lui faisait du prizing sexuel. Y’a plein de nanas qui se chauffent sur Internet et qui ne font jamais rien du tout de leur vie en vrai, faut le savoir. Le plus dur c’est de différencier celles qui sont là juste pour fantasmer sur Internet et celles qui sont vraiment là pour faire des rencontres.

Comment faire ? Quand il s’agit de draguer sur Internet (mais pas que) nous aussi, nous devons tester les meufs. Ne leur en déplaise ! Ce serait con quand même de chatter une nana pendant 30 jours avant de s’apercevoir qu’elle n’a aucune intention de vous rencontrer en fait. Personnellement, j’estime qu’une bonne rencontre doit avoir lieu dans les 7 jours après votre premier message.

Et le mieux que j’ai trouvé pour tester la motivation des nanas, c’est de parler de cul et d’arrêter une date pour une rencontre assez tôt dans la conversation. J’évite bien évidemment de perdre mon temps avec des nanas habitant à Pétaouchnok !

La taille de votre texte

Ici, ce que je trouve bien c’est que la fille écrit plus que Clément. Elle s’investit davantage et c’est une bonne chose qui maximise les chances que la conversation débouche sur une rencontre réelle.

Du coup, veillez à ne jamais écrire beaucoup plus qu’elle. A la limite, au début, vous pouvez écrire un peu plus histoire de lancer la machine… mais il faut absolument que la fille s’investisse sinon vous devrez ralentir votre débit.

Encore un peu de lecture, à lire de bas en haut.

draguer sur Internet

L’échange de numéro

A la fin, la fille donne son numéro donc c’est Clément qui a la main. Pour ça, y’a deux écoles : ceux qui prennent le numéro de la fille et réfléchissent à un premier message à envoyer. Et y’a ceux qui donnent leur numéro et laissent la fille se démerder. Je fais partie de cette deuxième école car j’en ai rien à foutre que la meuf m’écrive au pas. Draguer sur Internet me met dans une sorte d’abondance qui me donne la main en séduction.

Cette attitude que me confère l’abondance me permet de faire des « erreurs » ou même de ne pas me prendre la tête et de rester attirant aux yeux des femmes quand même. L’attitude détachée du mec qui a déjà du succès est attirante. C’est là que c’est génial ! Vivre dans l’abondance sexuelle féminine devrait être un de vos objectifs. Et la drague sur Internet peut vous aider à y arriver !

En fait, y’a même une troisième école : ceux qui ne prennent pas le numéro et arrangent le rendez-vous directement sur le site de rencontre.

Le rendez-vous

Après la prise de numéro, vient l’étape du rendez-vous. Dommage que nous n’ayons pas la suite de l’interaction mais je suis sûr que Clément a levretté la meuf en position quatre pattes sur son lit king size à baldaquin !

Personnellement, je préfère faire les premiers rendez-vous chez moi et me faire livrer les meufs à domicile pour les baiser. Mais y’a ceux qui aiment faire des rendez-vous dans des bars car ça les sort et les fait voir du monde. Chacun son style ! L’important est d’arriver à votre but, quel qu’il soit.

L’attitude à avoir lors d’un premier rendez-vous ? Soyez le même qu’en ligne. Si vous faites le mec chaud online, ne devenez pas un gars ultra-timide qui ne prend aucune initiative une fois en face de la fille. Les nanas détestent les incohérences entre le virtuel et le réel…

Si vous avez envie d’apprendre à vous faire livrer des meufs directement chez vous comme des pizzas, je vous conseille de lire Droit au FC et Secrets pour séduire sur Internet ! Il y a aussi ma formation Cyprine (le module 8 est dédié à la drague en ligne avec plus de 15 filles baisées en un mois). Ainsi pour plus de renseignements sur moi et pour garder contact, n’hésitez pas à vous inscrire à ma newsletter sur mon site et à me suivre sur Youtube !

A bientôt et que le dieu du Game soit avec vous !

séduction514

Fabrice Julien,

Pick-Up Artist,

auteur de http://www.diaryfrenchpua.com